lundi 31 octobre 2011

Un peu de news / quick news

Un article très rapide, car je n’ai pas encore fini de faire mes valises et le départ c’est ce soir !!!!
De retour sur Tanger depuis 1 mois et demi, et nous revoilà déjà repartis en vacances! Il fait encore beau et assez chaud ici (on a du quand même ressortir la veste pour le soir et on a eu quelques jours de pluie), mais nous partons quand même ! L’entreprise ferme pour la fête du mouton.

J’aurai bien aimé voir cette grande fête marocaine. L’ambiance, toute cette folie qui tourne autour du mouton...

Ca sera pour l’année prochaine. Car cette année nous partons à Cuba ! C’est un pays que j’ai toujours voulu visiter.
Je suis trop pressée ! Bien sur que je fera un article avec plein de photos de ce voyage tant attendu !

Seul hic, c’est qu’on part avec Air France. C’est la première fois que je voyage avec cette compagnie, avant je prenais toujours des compagnies low cost. Et là, pour une fois que je paye plus, ça se trouve que le vol va être annulé. Les hôtesses sont en grève ! Franchement, si je me pointe à l’aéroport et on m’annonce qu’il n’y a pas de vol…grrrrr.
Enfin, on saura ça demain.
Cuba nous voila!!!...enfin on espère!!!


Dimanche nous nous sommes promenés à la plage à Tanger.  La mer était vraiment déchainée! Des vagues impressionnantes! Magnifique. 













Sur ce, je retourne à mes valises ! 



Review : GEO Diamond green circle lens

Un résumé rapide des lentilles circle lens GEO Diamond green.
A quick review of the GEO Diamond green circle lenses.




Brand: GEO
Origin: South Korea
Water content: 38% 
Diameter: 15mm
Base Curve: 8.6
Duration: 1 year disposable

Le motif / la couleur
J'adore le motif. On dirait vraiment un diamant taillé. Ces lentilles font vraiment briller et étinceler vos yeux. En plus, l'anneau extérieur n'est pas trop épais.
La couleur est semi-opaque, et se mélange harmonieusement a mes yeux marrons.
C'est dommage que la couleur n'est pas un peu plus clair, car on le voit a peine de loin ou sous une lumière tamisée. Par contre, avec un flash ou une lumière directe, la couleur est vraiment éclatante.

The design:
I really love the crystal-like pattern. Just like a carved diamond! These lens really make your eyes sparkle, plus the outer ring is not too thick.
The color is semi opaque, and blends in nicely with my brown eyes.
A shame they aren’t just a little lighter for the pattern to show up more from afar and in low light. In direct sunlight or with a flash the colour is very vibrant.
No make-up
With flash
Sunlight

Confort
Je n'ai jamais eu de problèmes avec mes autres lentilles GEO. Par contre, j'ai eu un léger gène avec cette pair. Lors que je les aient mis, j'avais l'impression qu'elles étaient un peu sèches. Mes yeux ont un peu rougit, et j'ai versé une larme ou deux, puis sont redevenus normales. Ça n'as pas fait mal, mais j'ai n'ai ressenti de gène comme cela auparavant. 
Confort
I usually don't have any problems with GEO lenses. This pair however was a bit different. When I inserted them, they felt a bit dry. My eyes turned slightly red,  and i had a tear or two, then quickly back to normal. It didn't really hurt or feel like something was really wrong, but i really noticed some disconfort.
I also found that they seemed to dry out quicker than my other GEO lenses.


Élargissement:
Ces lentilles sont énormes! Du 15mm, et ça se voit! Bien sur, des lentilles de cette taille ne peuvent pas paraitre naturelles. Mais cela vous donne un joli regard de poupée, toute étincelante avec un effet halo.
Enlargment:
These lenses are huge! 15mm! 
Of course, being this big, they do not look too natural. But they do give you a really cute dolly look with their halo sparkle effect.

dimanche 30 octobre 2011

Restaurant L'Ocean

Le Restaurant l’océan. Un de mes restaurants préférés sur Tanger. Le cadre, la nourriture, l’ambiance…j’adore ! Avec Franck, on mange là-bas presque tous les samedi midis (c’est pour vous dire a quel point j’aime l’endroit !)

The Restaurant L’Ocean. One of my favorite restaurants at Tangier. The view, the food, the ambiance…perfect! Most Saturday middays we eat there.

Tout d’abords le cadre. Un cadre idyllique. Le restaurent l’Océan se trouve sur la plage de Sidi Kacem. Pas loin des grottes d’hercules, une grande plage de sable fin, l’océan Atlantique a perte de vue. La vue est vraiment magnifique (exceptionnelle pour un restaurent !). L’été on s’installe au soleil sur la grande terrasse qui surplomb la plage. 


C’est vraiment agréable de manger tout en contemplant la mer. Seul petit bémol de cette emplacement magnifique : le vent. En effet, il y a souvent des vents forts sur Tanger. Des grosses rafales, surtout en bord de mer. La terrasse a un par-vent, qui est bien pratique ! Mais quand le vent est vraiment trop agressif, il vaut mieux s’installer en intérieur. 

Une autre chose sympa avec ce restaurent est le jardin, habité par de nombreux animaux. Mouton, coq, canard, tortues, lapins. Je trouve que c’est vraiment une bonne idée pour les familles qui ont des enfants (au lieu de s’embêter a écouter les adultes parler a table, ils peuvent aller gambader dans le jardin et jouer avec les animaux). De plus, le mouton et le coq viennent souvent se promener entre les tables sur la terrasse (à la recherche de nourriture tombée par terre ou d’âmes généreux prêts à donner un peu de pain). J’adore ! Mais bien sur, si ces animaux ‘mendiants’ vous embêtent pendant votre repas (ou si tout cout vous n’aimez les animaux), les serveurs les ramènent dans le jardin.

It is an idyllic place. The restaurant is on the beach Sidi Kacem. The view from the wooden terrace is magnificent. Miles of fine golden sand, the Atlantic Ocean as far as the eye can see. I find that there is nothing more peaceful than eating a delicious meal all while looking at the sea. So peaceful. One slight problem: the wind. There is always a lot of wind at Tangier. But the restaurant has put up a windbreaker, very useful! If the wind is very strong it is best to eat inside.

Another nice thing about this restaurant is the garden full of animals. A sheep, a cockerel, rabbits, turtles, ducks… I think that this is a great idea, especially for families with kids. Instead of listening to adults talk on and on about boring stuff, the kids can go and run around the garden chasing the animals. Sometimes the sheep and cockerel come up onto the terrace to parade around the tables, looking for the occasional scrap of food fallen on the ground or a generous client willing to feed them a piece of bread. Really rather fun! Of course, if these animals annoy you in any way during your meal, the staffs is always there strait away to take them back to the garden. 
There is also a parrot called ‘Coco’. A rather bad tempered parrot! Be careful if you try to pet him, Monsieur Coco does not like being bothered, and may try to nip your hand!


Monsieur Coco dégustant une cacahuète.
Monsieur Coco gnawing a peanut
Vous verrez egalement ‘Coco’, un perroquet avec un caractère fort mal luné ! Etant un gris du gabon il devrait savoir parler, mais il ne veux rien savoir ! Il siffle tout le temps ! Gare a vous si vous essayez de le toucher ; Monsieur Coco n’aime pas qu’on importune !


Voilà pour le cadre. Vous direz peut être que c’est un restaurent à faire, mais seulement les beaux jours. L’hiver ça vaut le coup aussi ? Et bien oui ! Bien sur, on ne peut pas s’installer en terrasse, mais en intérieur c’est tout aussi sympa ! 

On peut s’installer a coté des fenêtres, pour encore une fois profiter de la vue sur mer. De plus, l’hiver la cheminée est allumée ☺ . Rien de tel qu’être installé bien au chaud à côté de la cheminé, le bruit du feu qui crepit, l’odeur de feu de bois melangé a divers plats, le tout en degustant un somptueux repas tout en contemplant la mer déchainé.

So, doesn’t this restaurant sound fantastic so far? A nice place to relax in the sun. But what about during the cold wet winter days? Is it only a place to go when the sun is shining? No. It is just as nice to eat the Ocean during the winter. Inside, you can be seated next to the large windows that overlook the beach. Plus, when the weather is cold, they light the fire. I love going there during those vile cold winter days; sitting by the fire, nice and warm, the sound of crackling wood, the smell of a log fire mixed with different foods. All while eating a sumptuous meal watching the angry winter sea.




Et les plats alors ? Ce n’est pas tout d’avoir une belle vue ! La nourriture c’es quand même le principal critère de choix pour un restaurent ! Ce que je peux vous dire, c’est qu’à l’Océan je n’ai jamais été déçu.

And how’s the food? Well, I have one word: delicious!!! The food is in harmony with the view. Seafood, fish, juicy meats, sweet desserts… There is a large choice of meals; all the products are fresh, perfectly cooked, perfect sauces…just simply delicious! The restaurant’s specialty is Mediterranean cooking. All in a very classy, gastronomic style.

C’est une cuisine méditerranéenne raffinée qui est proposé. Des plats en parfaite adéquation avec le lieu idyllique. Des poissons, de fruits de mer, des viandes succulentes, des desserts gourmnds… un vrai régal ! La carte est variée, les produits frais, la cuisson des aliments respectés, assaisonnée comme il faut… tout simplement décliciuex.



Un délicieux gaspacho (qu'on fait deviser en deux en entrée)
A gaspacho (that we have divided in two as our starter)

Des succulentes côtelettes d'agneau.
Juicy lamb chops! Mediterranean style!
Mon plat preferé : thon rouge mi-cuit à l'espagnol - un régale!
My favorite dish : red tuna spanish style - delicious!
Le café gourmand: un fondant au chocolat, crème brulée et une glace/sorbet dont le parfum change a chaque fois.
For dessert: a café gourmand. 3 delicious sweets.
Maintenant l’accueil et le service. J’ai été très étonnée de lire sur internet (divers sites d’avis sur les restaurants) que le service et l’accueil de l’océan était loin d’être bien. Etonné car je suis loin d’être d’accord ! 
On est toujours accueilli chaleureusement, le service est presque impeccable (pour le Maroc je suis même étonné de la réactivité des serveurs). Même le dimanche (le restaurent est souvent overbooké le weekend), les plats arrivent rapidement (et correctement, jamais une erreur, encore une chose rare dans les restaurants au Maroc). 
Seul chose négative que je pourrait dire, c’est que PARFOIS, lorsque le restaurent est vraiment full, j’ai du me servir toute seule du vin. Ou attendre un peu pour l’addition. Pour moi ce n’est rien ! Je dirais que le service de l’océan est un des meilleurs sur Tanger. Point finale !! ^^

There is one thing I was rather surprised about. I looked up the restaurant on Internet, and found that the Ocean had bad marks concerning the hospitality and waiters. I do not agree at all! 
Whenever we go there we are always well welcomed. Very friendly. And concerning the waiters, I have not a bad word to say about them! I find that the service is one of the best I have seen in Morocco. Even on Sundays (the restaurant is packed at weekends), you order is taken quickly and you do not have to wait long for your meal to be served. 
Once or twice, when the restaurant was really full, I had to pour my own glass of wine, or ask twice for the bill. Is that bad? Not in my eyes.


Pour finir, sujet qui fâche….les prix. Bon, que dire….ce sont des prix ‘français’. Pas excessif, mais cher par rapport aux bouiboui marocains. Bien sur, comme partout au Maroc, c’est le vin qui fait monter l’addition. Si vous prenez un repas sans alcool, le ratio qualité / prix est plus que raisonnable.

Finally, the thing nobody likes…the bill. Well, it is rather pricy. French prices. Not extremely expensive, but of course more than a local restaurant. Alcohol is very expensive in Morocco, so of course if you have a bottle of wine the bill will be ‘bigger’. If you have a meal without wine, the quality/price is very attractive.


Enfin voilà, voilà mon avis sur l’Océan ; un de mes restaurants préférés. Aller manger là-bas est mon petit plaisir du weekend. Un moment de détente bien loin du centre de ville bruyant de Tanger. Et c’est sur, si vous venez me voir au bled, c’est un restaurent ou je vous emènerez avec la certitude de passer un agréable moment.
So, there you go. That’s my opinion on the restaurant L’Ocean. Having a meal there is one of my little weekend pleasures. A bit of quality relaxation time, far from the noisy busy city centre. If ever you come to visit, I know that this would be a restaurant I would take you to, because I know nor you nor I would be disappointed.



vendredi 21 octobre 2011

Tarifa

Enfin ! Depuis le temps que je l’attendais ! On est enfin allé passer un week-end à Tarifa.

I had been waiting for so long for this ! Finally, a weekend in Tarifa !

On avait prévu de prendre le ferry rapide le samedi matin, le plus tôt que possible car il a deux heures de décalage horaire entre le Maroc et l’Espagne. C’est un peu de la folie ça ; pour se rendre a Tarifa en partant de Tanger il y à 13km de mer, 40 minutes de bateau, mais deux heures de décalage horaire. Pour Ceuta c’est encore pire ! Tu passes la douane, et tu perds deux heures ! Et quand tu reviens au Maroc, tu arrives avant que tu sois parti ! Un peu du n’importe quoi ! Enfin bref, on avait décidé de partir tôt pour profiter un peu de l’après midi pour visiter.
We had planned to catch the fast ferry as early as possible Saturday morning. Early because we have a 2 hour time difference between Morocco and Spain. This 2 hour time difference is rather strange, and sometimes annoying. For example, Tarifa is only 13km away from Tangier, 35 minutes by ferry, but as soon as you get off that boat you loose 2 hours. It’s even worse when you go to Ceuta. You pass customs, and loose two hours. And when you come back you arrive back home before you left! Rather confusing! Anyway, we decided to leave early to be able to visit the town before the ‘night life’ started.

The fast ferry arriving at Tangier

Un ami de Marrakech nous a rejoint sur Tanger pour passer le weekend en Espagne avec nous. Il est arrivé sur Tanger le vendredi matin par le train de nuit. Et là, le drame ! Il avait oublié son passeport à Marrakech ! Sans passeport, pas d’entrée en Espagne… on voyait notre weekend à Tarifa tant attendu nous échapper… 
Mais heureusement que tout problème à une solution ! En fin de compte son passeport à ‘pris le bus’, départ de Marrakech à midi, et est arrivé à la gare routière de Tanger à 20h. Quel soulagement de voir ce bus arriver et le chauffeur donner le passeport à JC !
A friend of ours from Marrakech wanted to come with us. He caught the night train, and arrived at Tangier Friday morning. Only problem was he had forgotten his passport. Damn! I was like « What the f*** man! How on earth could you forget your passport?? ». Of course without a passport, you cannot go to Spain. I was so excited about going to Tarifa and all of a sudden all that excitement fell to my socks. But I was not going to give up like that! After a lot of thinking, discussing and telephone calls, his passport ‘caught the bus’ at midday at Marrakech, and arrived at 8pm at Tangier ! So pleased! We were going to Tarifa after all!
That evening we went out for dinner (and partying) at Tangier. But not too late, for we had to be up early!

Vendredi soir, soirée et sortie sur Tanger (pas trop d’abus car on devait se lever assez tôt le lendemain).
Port de Tarifa
Samedi matin on a pris le ferry à 9h. Du coup arrivé à Tarifa à midi. Une heure plus tard, le temps de trouver un hôtel et poser nos affaires, il était l’heure de l’apéro et manger ! Paella por favor ! 

Apres midi visite de la ville. La vieille ville a un style typiquement andalou avec ses ruelles étroites et pavées, "la puerta de Jerez". 

On a également visité le Chateau de Guzman el Bueno, qui possède des influences arabiques et andalouses. 
Le Château de Guzman el Bueno
Le soir mojitos et tapas. Malheureusement j’étais un peu malade, du coup j’ai du rentrer me coucher tôt. J’ai même pas pu profiter de l’ambiance de la nuit à l’espagnole :( . 
Le soir et la nuit, les petites ruelles de Tarifa grouillent de vie. Il y a des bars, restaurants, discothèques partout ! L’ambiance est géniale ! En tout cas les gars se sont éclatés. Pour moi ça sera pour la prochaine fois ! Car je compte bien retourner le temps d’un weekend à Tarifa. 
Le lendemain on a mangé dans un petit restaurant breton, la Santa Fe. Manger des crêpes bretonnes en Espagne, n’importe me diriez vous, mais c’était trop bon ! En plus la patronne vraiment sympa ! Si jamais vous allez à Tarifa, je vous conseille de manger là-bas !

Saturday morning we caught the fast ferry at 9am Moroccan time, and arrived at Tarifa around midday Spanish time (45minute trip). By the time we found a hotel, it was time to eat (and have an aperitif)! Paella por favor! 
That afternoon, we visited Tarifa. The old part of the town is rather small and has the typical Andalusia style. We also visited the Chateau de Guzman el Bueno. That evening we ate Spanish tapas and had a few mojitos. Well, the boys had many more than I ! I was feeling a little ill (maybe what I ate for lunch), and went to bed early. I was really annoyed about this. I had been waiting for ages to go partying in Spain, and when I finally get the chance, I end up sick in bed. I’ll have to wait for next time. The guys had a great time! The old town really becomes alive at night. The little roads are full of bars, restaurants and clubs.
The next day we went to a French restaurant. A Brittany restaurant: the Santa Fe. Call us crazy, eating French crepes in Spain, but it was delicious! If you ever go to Tarifa, I do advise you to have a meal there.
Santa fe : salade d'espadón et thon fumé

Je suis vraiment tombé sous le charme de cette petite ville au sud de l’Andalousie. L’ambiance, l’histoire… La prochaine fois j’espère avoir l’occasion de faire un peu de kitesurf (c’est un spot très renommé), faire une excursion pour voir les baleines en méditerranée et bien sur passer une soirée d’enfer !
I really love this little town of southern Andalusia. The ambiance, the history…I can’t wait to go back there. Next time I hope I’ll have time to go kite surfing (it is a well known spot), go on a boat trip to see the dolphins and whales and of course be fit to discover the nightlife!
Morocco in the background

Ci-dessus, pour ceux que ça intéresse, un peu d’histoire sur la ville.
Below is bit about Tarfa’s history (for those who are interested).

Tarifa est une ville fortifiée du sud de l'Espagne, située dans la province de Cadix, en Andalousie. C'est aussi le point le plus méridional du continent européen sans tenir compte des îles.
Tarifa is a little fortified town in the province of Cadix, Andalusia. It is the most southern point of Europe (other than islands of course).


Tarifa a toujours été un peu mystique. Cité dans la mythologie, avec les colonnes d’hercules, et à coté de Gilbraltar (considéré dans le passé comme ‘là ou se termine le monde’), voyageurs et marins étaient intrigues et souvent méfiants de ce lieu.
Tarifa has always been wrapped around in an aura of mystery. Ever since ancient mythology told stories of the Pillars of Hercules, of which Gibraltar is one (being where the world ended), Travelers and sailors alike have always been weary and intrigued by this place.


On retrouve les origines de Tarifa dans la mythologie. Une vieille légende raconte que c’était le Roi Tago qui a fondé la ville en 2118 AV. A ses débuts, la ville s’appelait Julia Traducta (cité par de nombreux historiens espagnols tells qu’Estrabon (60 AV) et Plinio (23 AV). Le cosmographe Pedro Medina (1493) à daté l’origine de la ville de Tarifa en 1655 AV, lors de l’enterrement d’Hercules et la Bataille des Titans.
The origins of Tarifa are shrouded in mythology. The old legends tell us it was a King Tago who founded the city back in 2118 BC. The city's first name was Julia Traducta as mentioned by by a number of Spanish historians like Estrabón (60 BC) and Plinio (23 BC). The royal cosmographer Pedro Medina (1493) dates its origin to 1655 BC, when the burial of Hercules and the battle of the Titans took place.

Les romains était très présentsàa Bolonia, un village qui se trouve a 5km de Tarifa. Il se peut qu’ils avaient installé un camp militaire également à Tarifa. En effet, le Château de Guzman el Bueno aurait été construit en 960 par le Caliph Abderraman 111 sur ce qui semble être des ruines d’un camp militaire romain.
The Romans had a large presence in Bolonia, a village only 5km away, and might have had a military camp in Tarifa as well. The castle of Guzman El Bueno was built in 960 AD by the Caliph Abderramán 111; on what apparently are thought to be the ruins of a Roman military camp.


Le nom de la ville ‘Tarifa’ vient de Tarif Ben Malluk, un berbère qui a occupé la ville en 710. Les Arabes appelaient le lieu: “Ile de Tarif”, d’ou le nom Tarifa. Sous l’ occupation musulmane la ville était très peu habité, mais son port très actif.
The city derivers its name from Tarif Ben Malluk, a Berber who occupied the city in July 710 AD. The Arabs called the place "Island of Tarif", hence the name Tarifa. Under the Muslim domination it was never very populated, although it was port of great activity. The Muslim armies "El-Andalus" (Vandals) used this harbour for disembarking and resting their troops on their way to North Africa, being only 14 kilometres from the African coast.


On dit souvent que le mot “tariff” viens de la ville Tarifa. En effet, c’était le premier port à faire payer les marchants pour l’utilisation des quais.
Tarifa is often credited with being the origin of the word ‘tariff’ since it was the first port in history to charge merchants for the use of its docks, but other sources point to the Arabic word, ‘ta’rïf’, as the origin.


Durant les 500 ans la ville était sous l’occupation des Moors. Pendant ce temps, Tarifa à été ‘capturé’ plusieurs fois: par Alphonso IV en 1083, Alphonso VIII et Fernando II au 12e siècle. Avant 1291 Tarifa a vécu beaucoup de batailles opposant chrétiens aux musulmans.
During 500 years of rule by the Moors, the city was captured on a few occassions, by Alphonso IV in 1083, Alphonso VIII and Fernando II in the twelfth century. Until 1291 Tarifa lived through many battles between Muslims and Christians.


Un moment phare de l’histoire de Tarifa fut lorsque Sancho IV s’est emparé de la ville (1291-1292). (Sa statue se dresse devant le château aujourd’hui). La garnison musulmane a résisté pendant 6 mois, mais a du se rendre le 13 octobre 1292 a cause de la famine. A cette époque, la ville comptais 9000 habitants.
The most famous episode was when Sancho IV of Castille finally captured Tarifa during the siege of 1291-1292 (his statue is outside the castle entrance), slaying his opponent Abu Ya'qub Yusuf. The Muslim garrison resisted for 6 months, surrendering on October 13th 1292 due to starvation. The city had 9.000 inhabitants in those days.

Many later attempts were made by the Moors to recapture it, but all were unsuccessful. In 1294 it was defended by Alonso Pérez de Guzmán. He is known as Guzman El Bueno (Guzman the Good), with a statue to his name in the Alameda in Tarifa.
On October 20, 1340 after a great siege, by the Sultan Abu-l-Hasan and Yusuf I of Granada, on Tarifa, the famous battle of the "Salado" took place. The Muslims were dealt the final crushing blow by Juan Alonso of Benavides and defeated, after years of conflict.

Des années plus tard, l’article X du traité d’Utrecht, a cédé le territoire à la Grande Bretagne. Malgré plusieurs essais des Militaires Espagnoles, le plus connu étant le Grand Siege en 1779-1783, le ‘Rocher’ est toujours resté sous le control des anglais.
The territory was subsequently ceded to the Crown of Great Britain in perpetuity by Spain under article X of the Treaties of Utrecht. Despite some military attempts by the Spanish to retake it in the eighteenth century, most notably in the Great Siege of 1779-1783, the Rock has remained under British control ever since.

En ce qui concerne Tarifa, les anglais ont fortifié la ville. Les murailles de la ville ont été construites entre le 10eme et 12eme siècle. Une reconstruction majeur a été effectué au 18eme siècle.
After the United Kingdom gained control of Gibraltar under The Treaties of Utrecht in 1717, Tarifa was garrisoned and fortified by the British. The city walls themselves were constructed between the 10th and the 12th century. The most important reconstruction took place in the 18th century,


Le dernier siège de la ville a eu lieu en 1812, lorsque les troupes de Napoléon ont échoué à vaincre la résistance tenace de tarifa.
The last siege of the town and this castle occurred in 1812 when Napoleon’s troops failed to overcome Tarifa’s tenacious resistance. The small coastal town had been occupied by a small British garrison early in 1811. But in December 1811, 4000 Anglo/Spanish troops crowded into Tarifa, which only had a population of about three thousand in those days, defending the town against the 12,500 French troops under Marshal Victor. The weather was on the side of the Anglo/Spanish troops and stopped the charges by the French troops, having to give up for lack of moral and food. The breach in the city walls was repaired and on it was placed an inscription, which still hangs there today.


Par la suite, Tarifa s’est transformé en port de pêche. Des bateaux de toutes les couleurs occupaient le port. Il y a environ 25ans, les amoureux du planche à voile, et par la suite kitesurf, ont découvert ce lieu. Ils ont introduit Tarifa au tourisme, qui au jour d’aujourd’hui est le revenue principal de la ville. Il y a quelques années le port est devenu un port ‘Schengen’, et de plus en plus de ferries rapides (35min), font la traverse Tanger-Tarifa.
Tarifa Spain was predominantly a fishing village with its colourful fleet occupying the harbour, until some 25 years ago when the first of the windsurfers discovered Tarifa and introduced tourism which is now Tarifa’s main source of income. The harbour became an international ‘Schengen’ harbour some 4 years ago, and more and more ferries are making the 35 minute crossing from here to Tangier


..................................................

Alors, pour ceux qui ont eu le courage de lire jusqu’a ici (ou qui ont survolé tout ce qui précédai), voici encore un peu de news de ma part !
Vendredi dernier je me suis rendu a Ceuta, toute seule ! Quelle grande fille je suis ;) ! Passer la douane a mis une plombe. Deux hommes ont commencé à se battre. Pourquoi? Car un d’entre ex, qui se croyait malin, a doublé tous ceux qui faisait la queue (en voiture), et a essayer de passer en forçant. Sauf que l’autre homme ne voulait pas le laisser passer. Du coup, le gars s’est énervé et a commencer à donner des gros coups dans la voiture l’autre (une belle BMW d’ailleurs). Completement fou ! A la fin, la douane et la police l’ont embarqué. Pffff, les hommes; vraiment aucune tenue!
Enfin bref, une fois arrive à Ceuta, je me suis bien amusé. Shopping ! Quelques achats, des vetements et une paire de chaussures Killah. Je les adorent! On se sent comme dans des chaussons dedans! En plus ells sont assez uniques!



Autre nouvelle…une bonne nouvelle…tan tan tan…j’ai reçu mon autorisation d’importation pour la New Beetle! J’ai le droit de la garder au Maroc jusqu'à fin décembre ! Quel soulagement ! Maintenant plus qu’à mettre l’assurance en ordre puis direction le garage pour un relooking ! ☺



For those brave enough to read all at, here’s some more news!
Last Friday, i went shopping in Ceuta; all on my own this time! So brave ;) ! It took ages getting through customs. Two guys started fighting. Why? Because one overtook everyone queuing, and tried to push in front with his car, but the other guy wouldn’t let him pass. So he got really angry and started bashing the other guy’s car (a nice BMW). In the end police and customs had to take the crazy guy away. Men, really!!
Anyway, once in Ceuta I had a good time shopping. Of course I brought some clothes, and a lovely pair of Killah shoes. They are so comfortable! And rather unique!

Other news...good news...wait for it....tan tan tan...customs have allowed me to keep the New Beete in Morocco till December! What a relief! Now just need to get the insurance sorted out and the bug will be off to the garage to be ‘made like new’. ☺

dimanche 16 octobre 2011

Défilé de mode: Shem's Collection (Omeya Couture)

Quelques photos et une video du défilé de mode Omeya Couture (Shem's Collection by M) à Tanger!
Some photos and a video of Shem's Collection (Omeya Couture) fashion show held at Tangier!




Défilé de mode Shem's Collection à Tanger






















Les mannequins et la créatrice

VIP Bel ;)